Palais des Doges

Le palais des Doges ainsi que la basilique Saint-Marc et son clocher constituent le cœur de Venise. Le palais des Doges, autrefois centre politique et judiciaire et siège des Doges, est sans doute l'un des plus beaux palais du monde.  Les Doges ont gouverné la République depuis ce palais grandiose jusqu'à la chute de la Sérénissime. Le premier doge à s'intéresser à la construction d'un siège pour le doge sur la place Saint-Marc fut le doge Ziani. Il a été suivi par le doge Gradenigo au 14e siècle et le doge Francesco Foscari au 15e siècle.

Le palais a subi de nombreuses extensions et rénovations au cours des siècles jusqu'à devenir le bâtiment qu'il est aujourd'hui.  Le palais des Doges témoigne de la stabilité de Venise, car il n'était pas un château ou une forteresse, mais un lieu de rencontre élégant. Comme toutes les structures de Venise, ce palais repose sur un radeau de rondins de mélèze qui repose à son tour sur des dalles de pierre d'Istrie. 

La façade est ponctuée de figures sculptées représentant des vertus qui symbolisent les valeurs vénitiennes de civilisation et de pouvoir. La façade est un magnifique exemple de l'art gothique vénitien, avec des traits de la Renaissance et du maniérisme. Chacune des quatre façades est un concentré d'innovation artistique. Les chapiteaux et la magnifique Porta della Carta en sont des exemples.

 L'intérieur est moins riche qu'il ne l'était il y a des siècles, mais il abrite toujours une vaste galerie d'art avec des noms tels que Tintoretto, Véronèse, Titien et d'autres artistes vénitiens. L'un des chefs-d'œuvre de l'art vénitien est certainement le Paradis du Tintoret dans la Sala del Maggior Consiglio.

La structure se compose de trois zones : l'aile vers le bassin de Saint-Marc avec la salle du Grand Conseil de 1340, l'aile avec la salle de vote de 1424. De l'autre côté du palais se trouvent les résidences des Doges et les bureaux du gouvernement qui ont été achevés en 1565. Chaque zone du palais vous laissera stupéfait par sa grandeur architecturale et picturale. Le palais des Doges est sans doute la plus haute expression du pouvoir de la Sérénissime au cours des siècles.

En 1797, avec la chute de la Sérénissime, le palais change de fonction, notamment sous les Français, qui le dépouillent également de ses richesses. En 1923, il est devenu un musée.

Nous vous conseillons de prévoir au moins trois heures pour visiter les merveilles que cet endroit a à offrir. Le palais ducal propose des visites guidées très intéressantes. L'un des circuits les plus populaires est celui des "itinéraires secrets".